Aller au contenu principal

Cour de cassation : le nouveau procureur général et 6 autres magistrats installés

Nommés en Conseil des ministres du 18 février 2015, le nouveau procureur général de la Cour de Cassation, Armand Ouédraogo et 6 nouveaux magistratsont été installés dans leurs fonctions respectives, le vendredi 10 avril 2015. Parmi ces derniers,4 occupent le poste de conseiller, 1 de premier avocat général et 1 de premier avocat. A l’occasion, la présidente de la Cour de Cassation, Thérèse Traoré, tout en félicitant les récipiendaires, les a invités à plus d’ardeur dans le travail afin de relever les nombreux défis.
La Cour de Cassation s’est renforcée avec l’arrivée du nouveau procureur général et de 6 autres magistrats. Afin d’accueillir les nouveaux magistrats dans la famille de la Cour de Cassation, une cérémonie solennelle d’installation a été organisée, le 10 avril dernier. Selon la présidente de la Cour de Cassation, Thérèse Traoré, la cérémonie d’installation obéit aux prescriptions des articles des lois organiques no036-2001/AN du 13 décembre 2001 portant statut du corps de la magistrature et no13/2000/AN du 09 mai 2000 portant organisation, attributions et fonctionnement de la cour de cassation. C’est en obéissant à cette logique qu’ont été installés les différents magistrats. « Le ministère public requiert qu’il plaise à la Cour : déclarer Armand Ouédraogo installé dans ses fonctions de procureur général près la Cour de Cassation ». C’est par ces mots que Armand Ouédraogo, magistrat de grade exceptionnel a été autorisé à prendre service, en remplacement de Simplice Poda. En tout cas, celui-ci n’ignore pas les défis qui se présentent à lui et il l’a fait savoir en ces termes : « Le procureur général près la cour de cassation est également le procureur général de la haute cour de Justice. Il a des défis à relever, notamment le traitement diligent d’un volume entier de dossiers. La difficulté fondamentale au niveau de la cour de cassation est le manque de personnel ». Ces défis, a indiqué Armand Ouédraogo, ne seront relevés que par le concours de tous ses collaborateurs. C’est ainsi qu’il a invité tout le monde à faire front commun pour que sa mission soit un succès. Par la suite, après Armand Ouédraogo, 6 autres magistrats ont été également installés, à savoir 4 conseillers dont Eudoxie Hien, Cheick Mamadou GalyTall, OuarayoDofini et FatimataToé/Lori. Dama Ouali a été installé comme premier avocat général et Wenceslas Ilboudo comme avocat général.

Les fonctions précédentes des 6 nouveaux magistrats

Les magistrats promus ont tous, à en constater leur Curriculum vitae des experts dans leur domaine d’évolution. Ainsi, Dama Ouali, qui vient d’être installé premier avocat général a été, à partir de 1985, substitut du procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso, procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso et cumulativement président du tribunal populaire de la Révolution de Bobo. Quant à Wenceslas Ilboudo, le nouvel avocat général, il a intégré le corps de la magistrature depuis 1995, et a occupé d’importants postes dont celui de doyen d’instructions au tribunal de grande instance de Ouagadougou. Le nouveau conseiller, EudoxieHien, a été précédemment présidente de la chambre à la cour d’appel de Ouagadougou jusqu’à sa nomination. Pour sa part, Tall Cheick Mamadou Galy, , a occupé les fonctions suivantes : substitut du procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, chef de services à la direction des affaires civiles, pénales et du sceau. Dofini Ouarayo, lui, a été substitut du procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Kaya, président du tribunal du Travail de Koudougou, Président de la cour d’appel de Ouagadougou et président du tribunal militaire. Enfin, FatimataToé/Loria intégré le corps de la magistrature en 1987 et nommée juge d’instruction au tribunal de grande instance de Ouagadougou. A partir de 1989, elle a été, entre autres, substitut du Procureur près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou et inspectrice technique des services judiciaires.

Par Lassané SAWADOGO
Parcours professionnel du nouveau
procureur général près la Cour de Cassation
Né le 27 août 1956 à Dédougou, Armand Ouédraogo a occupé les fonctions suivantes :
1984 : juge au siège du tribunal de première instance de Ouagadougou;
1985 : vice-président du tribunal de première instance de Ouagadougou;
1986 : procureur du Faso près le tribunal de grandeinstance de Bobo-Dioulasso ;
1987 : substitut du procureur au tribunal de grande instance de Tenkodogo ;
1988 : président du tribunal de grande instance de Koudougou ;
1990 : juge au siège du tribunal de grande instance de ouagadougou;
1992 : conseiller à la cour d’appel de Ouagadougou ;
2002-2009 : avocat général près la Cour de Cassation ;
2010-2015 : premier avocat général.